Un peu d'histoire

Avant 1974, il existait un club de Handball sur BEZIERS, qui évoluait au plus haut niveau régional (la pré-nationale d'aujourd'hui H), ce club dépendait de I' Association Sportive Biterroise (ASB- HB) .
Selon certains joueurs qui évoluaient à cette époque, l'enjeu d'une éventuelle montée en national 3 , aurait occasionné des charges trop importantes pour la Mairie qui réfutait cette éventualité. Cette mésentente dégénérait en chantage entre le club et la Mairie et amenait la dissolution du club en 1974. En 1980, un agent EDF, François GUIGNARD, créait le club du Gazelec HAND BALL, mais pour des raisons de non respect des obligations administratives et financières, le comité de l'Hérault radiait le club Biterrois de ses listes en 1984.

En 1985, 2 dissidents du Gazelec, décident alors, de créer un nouveau club de Hand-ball sur Béziers. Sous l'impulsion d'un Professeur d'EPS du collège de La Devèze : Patrick RAQUIN et l'aide d'un ancien joueur du Gazelec : Claude VERNET, la décision sera de se lancer dans cette nouvelle aventure.

La création, par elle-même, d'une association ne semblait pas compliquée, cependant, il n'en était pas de même pour l'organisation générale du futur club, administrativement ; financièrement, matériellement et également par peu de relation avec la commune.
L'idée était donc de se faire aider par un groupement sportif qui avait déjà une structure solide et une notoriété sur le Biterrois : l'association sportive des cheminots Biterrois.

À cette époque, une seule association loi 1901, représentait toutes les sections sportives : Football ; volley ; basket, rugby, ski, tennis ; judo ; haltérophilie. Le projet fut présenté et accepté à l'unanimité par le bureau et l'ensemble des sections des Cheminots Biterrois, lors d'une assemblée extraordinaire. Après avoir récupéré une trentaine de joueurs séniors garçons, le bureau propre à la section Handball fut établi, un pile ou face entre les 2 protagonistes désignait Patrick RAQUIN Secrétaire et Claude VERNET Président ...... !!.

Le club de Foot nous faisait alors cadeau d'un jeu de maillots, et le Président de l'association des Cheminots nous octroyait une petite subvention pour débuter (300 francs)

La 1ère année le club engageait 2 équipes séniors garçons puis au fur et à mesure des années, en fonction des bénévoles volontaires pour entraîner et accompagner, le club créait progressivement de nouvelles équipes de jeunes ainsi qu'une équipe séniors filles. L'effectif du club atteignait une centaine d'adhérents dans les années 90 / 91. Un décret dans le début des années 90, imposa à toutes les sections de l'Association des Cheminots Biterrois d'être déclarée individuellement comme association loi 1901, depuis ce jour, malgré une affiliation constante avec les Cheminots de Béziers, le club devenait totalement indépendant et autonome.

Le tandem RAQUIN / VERNET perdurera au bureau, de longue années, près de 13 ans, puis le flambeau fut transmis successivement à différents Présidents : Denis TAILLADE, Ludovic LEBAGOUSSE, Laurent ROQUE, Éric MEJEAN. Les 2 « créateurs » continuaient à évoluer au sein du club, tout d'abord en tandem comme arbitres régionaux, continuaient à entraîner différentes équipes et complétaient l'effectif de l'équipe 2 seniors.

En 1992, le club fût sollicité par la Mairie pour créer une section « école de Handball » celle-ci devant être encadrée par un membre du club de l' A-S-Cheminot Handball. Mais les règles de la Mairie étaient strictes, interdiction de déplacer les enfants sur d'autres communes, interdiction de faire venir des équipes extérieures, pour des raisons de sécurité et de responsabilité que nous pouvions aisément comprendre. Alors, afin de pouvoir effectuer des déplacements et faire quelques tournois avec d'autres clubs du département, nous proposions aux parents de licencier les enfants au club de L' ASCB.

En 1999, l'objectif était d'atteindre un plus haut niveau pour l'équipe seniors garçons, dans le but de promouvoir le Hand sur Béziers et par ce biais attirer des jeunes au club. Quelques professeurs de collège Biterrois donnèrent un sérieux coup de main dans le domaine du recrutement : Gérard PORTE ; Pascal TOMASSET ; Patrick RAQUIN ; Denis TAILLADE. Quand à cette équipe « phare », après 3 années de fonctionnement, elle parvenait à jouer les premiers rôles en pré-nationale !!! . Dans les rangs de cette équipe, quelques joueurs qui contribuent, aujourd'hui, à ce que les fondations du club restent solides : David PALAZY ; Fred CUENCA ; Luc MAUREL ; Ludo LEBAGOUSSE ; Thierry DUPRÉ …

 

QUELQUES ANECDOTES

Un peu de convivialité !!

En 1999, lors des matches retour, Béziers dominait largement le championnat de « régionale honneur », nous recevions le club d'ARGELES un dimanche matin vers 10 heures. ARGELES n'avait aucune prétention, d'ailleurs, le score restait sans appel. Après le match, le manager nous demandait si un restaurant pourrait les accueillir, mais après le match et « l'apéro « l'heure était bien avancée, et malgré quelques appels téléphoniques, aucun restaurant n'acceptait de les accueilli.

Comme tous les après match, nous avions prévus de manger ensemble et bien souvent chez des supporters assidus qui détenaient une belle propriété. Que cela ne tienne, en accord avec ces supporters, nous décidions d'inviter ARGELES. Le responsable d'ARGELES, nous précise, alors , que le repas sera bref car ils devaient rentrer rapidement , certains avaient des obligations . A cette époque, pour mieux travailler à l'entrainement, une personne filmait le match, bien souvent perchée sur un échafaudage.

Après un repas très animé et très sympathique, nous proposions à ARGELES de visionner ce fameux film. Les appréciations, les allusions, l'humour, les mots d'esprits fusaient, l'ambiance était à son paroxysme. Vers 18 heures, le responsable d'ARGELES pensait alors qu'il serait sage de rentrer... !!.

La saison suivante, BEZIERS était montées en « régionale excellence « et ARGELES était resté en « honneur ». Chaque match que nous disputions dans un rayons de 30 à 40 kms autour d'ARGELES, nous avions la chance d'avoir des supporters acharnés ARGELESIENS, dans les tribunes.

 Bonjour l'ambiance !!

Les saisons en pré-nationale , les après-matchs ,lors de rencontres à domicile, donnaient souvent , l'occasion d'une réunion chez l'entraineur , une participation minime des joueurs et un plat unique préparé à l'occasion ,suffisaient pour passer d'agréables soirées très conviviales. Certains samedi soir , lorsque l'équipe 2 jouait également à domicile , un regroupement de l'ensemble des joueurs des 2 équipes et quelques compagnes ont permis de rassembler plus de 30 personnes autour de la table .... I!.

 

 

Hand ou boxe ?

A l'occasion d'une rencontre Séniors féminines au gymnase « Jean Perrin «, nous avions comme bien souvent à cette époque , des horaires de match bien mal programmés , en fait les horaires de match fixées par le service des sport de la Mairie , ne tenaient pas compte du temps d'échauffement .

Ce jour là, à 19 heures , le match séniors filles Hand débutait et devait donc terminer vers 20h15 . Malheureusement à 20h15 un match de Basket senior garçons devait commencer .Pour l'anecdote, le club de Basket Biterrois faisait également parti du club des Cheminots, mais pour les dirigeants pas question de faire de sentiment, ils ont besoin d'une % heure d'échauffement coûte que coûte avant leur match.

Voyant que rien ne perturbait le match de Hand, un dirigeant du basket s'installa sur une chaise en plein milieu du terrain en disant : « pour vous s'est terminé, vous devez quitter le terrain ».

Les arbitres ne sachant que faire devant cette situation peu banale, les esprits s'échauffèrent et s'en suivi de violents affrontements verbaux entre les joueuses de Hand et les dirigeants du basket, jusqu'au moment ou un dirigeant du basket bouscula une joueuse de hand.

Cette dernière ne se laissant pas impressionner décocha un direct du droit à ce dirigeant du basket, qui s'écroula KO au milieu du gymnase. En même temps, un match de hand seniors masculins se préparait au gymnase de La Devèze et par pur hasard, le club que Béziers recevait, était le même que celui des filles qui officiait à « Jean Perrin ».

Alerté par les responsables du hand filles, les 2 équipes garçons, fortement concernée comme il se doit descendaient à grand renfort au gymnase « Jean Perrin ». A leur arrivée, ils ne purent que constater que le gymnase est déjà occupé par la police et les pompiers.

Conclusion : les 2 sections du club des cheminots représenté par leur président furent convoquées par le bureau pour exposer leur version. Suite à cette explication, le président du basket, sur les conseils avisés et directifs du Président du bureau des Cheminots, présenta ses excuses au club de Hand !!!

 

Un arbitre inattendu

A l'occasion de l’anniversaire d'un entraîneur, un supporter, qui ne connaissait absolument pas les règles du Hand, fut convié à prendre, provisoirement, le rôle d'arbitre.

Il fut affublé d'une tenue officielle et se présenta comme arbitre officiel délégué par le comité. Bien entendu, après quelques minutes, de nombreuses et grossières erreurs s'accumulaient et les joueurs adverses commençaient à sérieusement s’énerver, des réflexions, des signes d’agacement, mais, malgré tout, toujours très courtois.

Le supplice fut bref et grand fut le soulagement des joueurs lorsque l'arbitre officiel, complice de cette supercherie, arriva pour reprendre le « vrai match » au point de départ.

Un entrainement pas comme les autres !!

Un soir d'entrainement, briffé par un supporter qui devait m'accompagner au gymnase, j'ai eu la plus belle surprise de ma carrière d'entraineur.

Et oui, pour mes 50 ans, une grande fête avait été organisée, à mon insu, un accueil très chaleureux avec de nombreux participants, joueurs, supporters, parents, amis symbolisé par une magnifique banderole qui affichait clairement mon âge.

Un match d'exhibition suivi cette entrée en matière, puis ... à la suite de ce match, la fête commença, de nombreux cadeaux m'ont été remis, puis les joueurs formèrent une chaîne à la sortie des douches et effectuèrent le tour du terrain avec pour seul apparat, une petite serviette .La soirée s'acheva par un très sympathique buffet et une ambiance plus que conviviale.

Quel beau souvenir !!!

 

 

 

CONTACT
Besoin d'une infos ?

06 71 81 05 63

ericmejean@wanadoo.fr

 

 

Mentions légales

PARTENAIRES

 
 

 FACEBOOKsuivez-nous !

Copyright © 2020 Asc Béziers Handball Club de Handball - Tous droits réservés